Un grand, immense merci à Laurent Loison sans qui cette histoire n’existerait pas, du moins sous cette forme. Retrouvez-le sur son site : www.laurent-loison.com.

Merci à mon fils Quentin avec qui j’ai composé la trame du roman lors d’un voyage Bordeaux-Caen en voiture. Six heures de route, quasiment six heures de discussion sur Paramètres. Il restait encore bien des points à éclaircir en arrivant à Caen, mais le plus gros du synopsis était fait.

Merci à Annie, ma petite femme, qui a eu la primeur de la lecture, chapitre par chapitre, au fur et à mesure de leur écriture. Elle a eu droit à toutes les réflexions, tous les doutes, toutes les incertitudes, toutes les premières versions non abouties.

Merci à ma collègue Christelle, la première à avoir lu ce livre en entier entre la première et la deuxième relecture. Je sais maintenant que tu n’as jamais de panne d’oreiller !

Merci à Céline qui m’a fait un compte-rendu détaillé, qui a corrigé les coquilles au crayon pendant ses déplacements en train. Et désolé d’avoir failli te faire louper ton arrêt tellement tu étais passionnée.

Merci à ma Maman qui m’a fait remarquer qu’il y avait treize fois le mot merde dans le manuscrit et qu’elle n’aimait pas ça. Il doit en rester un si je me souviens bien !

Merci à Aurélia, mon ancienne élève, à Aurélie, mon ancienne collègue, à qui j’ai donné le manuscrit et qui l’ont lu et corrigé également (et elles n’ont pas trouvé les mêmes fautes !)

Un immense merci à Loïc, mon collègue chanteur breton qui a scruté en détail le manuscrit pour y dénicher approximations, répétitions, accents circonflexes manquants ou vocabulaire inapproprié. une dernière relecture hyper-efficace.

Et merci à tous mes amis de Facebook (page auteur) qui m’ont guidé dans la construction de la couverture de ce livre.

Visiteurs: 117
Total Page Visits: 117 - Today Page Visits: 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.